porno
TUSKON | Les hommes d'affaires turcs veulent promouvoir les échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie
   www.tuskon.org | Giriş sayfam yap | Sık kullanılanlar
Basında Biz

Les hommes d'affaires turcs veulent promouvoir les échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie

Les hommes d'affaires turcs ont exprimé, samedi à Istanbul, leur volonté de promouvoir les échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie pour les porter à 3 milliards de dollars au lieu de 1,5 milliard actuellement.

Le premier "Pont de commerce Turquie-Maroc", organisé, samedi à Istanbul, à l'initiative de la Confédération des hommes d'affaires et industriels turcs (TUSKON) reflète parfaitement cette volonté des entrepreneurs turcs, qui étaient nombreux à venir à la rencontre de leurs homologues marocains pour conclure des affaires et nouer des contacts mutuellement avantageux.

"Nous ciblons un niveau des échanges commerciaux (entre la Turquie et le Maroc) de 3 milliards de dollars", a déclaré le président de TUSKON, Rizanur Meral, estimant que le volume actuel des échanges (environ 1,5 milliard de dollars) ne reflète pas le potentiel de commerce réel qui existe entre les deux pays.

Le président de TUSKON, une influente organisation professionnelle qui compte environ 15.000 hommes d'affaires adhérents, a indiqué également que les opérateurs économiques turcs sont intéressés par plusieurs secteurs d'activité marocains, citant notamment, dans ce cadre, le Textile, le prêt-à-porter, les matériaux de construction, le marketing et le tourisme.

Environ 100 entreprises marocaines et 200 entreprises turques ont pris part au 1-er "Pont de commerce Turquie-Maroc", une rencontre rehaussée par la présence de l'ambassadeur du Maroc à Ankara, M. Mohamed Lotfi Aouad.

Ce genre de rencontres est de nature à contribuer à mieux faire connaître les opportunités et les potentialités qu'offrent le Maroc et la Turquie dans les domaines économiques, commerciaux et des investissements, a déclaré à la MAP, M. Aouad.

"Une meilleure information et une meilleure sensibilisation des opérateurs économiques des deux pays contribuera certainement à rendre plus efficace la coopération entre le Maroc et la Turquie", deux pays qui partagent les mêmes valeurs spirituelles, civilisationnelles, de démocratie, de pluralisme, d'ouverture et de tolérance, a-t-il souligné.

Le diplomate s'est dit optimiste quant à l'avenir des relations maroco-turques, notamment dans le domaine commercial, précisant que "les potentialités sont encore énormes et permettront une marge de progression certaine".

Il a mis l'accent, dans ce cadre, sur le renforcement du courant entre le monde des affaires en Turquie et au Maroc, notamment après la conclusion de l'Accord de libre-échange, entre les deux pays, qui "commence à produire ses effets et qui les produira encore plus dans les prochaines années".

"Nous sommes passés d'un volume annuel des échanges (commerciaux) de 300 millions de dollars il y a 5 ou 6 ans à près de 1,5 milliard en 2010", a dit M.

Aouad qui a visité les stands montés par plusieurs entreprises turques à l'occasion du "Pont de commerce Turquie-Maroc".

M. Aaoud a indiqué également que les gouvernements marocain et turc sont soucieux d'accompagner et de soutenir les efforts de la communauté des affaires dans les deux pays, précisant que c'est dans ce cadre que s'inscrivent les initiatives visant notamment la refonte de la Commission mixte de la coopération économique pour "la rendre plus réactive, plus souple et plus adaptée à la réalité et aux exigences de notre coopération d'aujourd'hui".

Il a cité également dans ce cadre les prochaines réunions du Comité d'évaluation de l'Accord de libre-échange et de la Commission mixte du tourisme.

"Il y a tout à la fois un arsenal juridique et une volonté partagée des deux pays au niveau gouvernemental et au niveau des opérateurs économiques pour promouvoir et renforcer la coopération entre les deux pays, qui partagent tant de valeurs communes", a-t-il dit.

Lors de cette première édition du "Pont de commerce Turquie-Maroc", les entrepreneurs marocains, qui représentent des secteurs aussi variés que le textile, l'agroalimentaire, la construction, etc, ont eu l'occasion de faire des rencontres B2B qui se sont avérées très concluantes. Nombre d'entre eux ont déjà trouvé des partenaires ou des fournisseurs turcs, au moment où d'autres ont noué des contacts très utiles en vue de conclure des affaires dans l'avenir.

Outre le domaine commercial, les entreprises turques, qui ont fait de leur pays la 15-ème puissance économique et industrielle dans le monde et un important membre du G20, se sont montrées ces dernières années très intéressées par les différents chantiers ouverts au Maroc dans plusieurs secteurs et leur présence dans le Royaume se renforce d'année en année.

Très compétitives comme elles sont, les entreprises turques ont remporté plusieurs marchés au Maroc, notamment dans les domaines des autoroutes, du transport, du logement, de l'industrie chimique.

Le dernier marché en date a été remporté par le groupe Tekfen. Il s'agit de la construction d'un pipeline pour le transport du phosphate et de deux usines de production de diammonium (DAP) pour le compte de l'OCP, pour un coût global de 630 millions de dollars.

Le groupe turc était en lice avec cinq autres compagnies internationales, notamment françaises et indiennes, pour ces deux projets, qui s'inscrivent dans le cadre d'un vaste programme d'investissement du groupe OCP d'un montant global de 7 milliards de dollars sur 7 ans.

Créée en 2005, TUSKON s'est vite imposée comme un des plus importants regroupements économiques de la Turquie, qui vise à contribuer fortement au développement économique et social du pays et permettre aux entreprises turques de jouer un rôle important dans l'économie mondiale.

http://aufaitmaroc.com

 

 

 

 

Première édition du "Pont de commerce Turquie-Maroc"

Jeudi, 27 Janvier 2011 16:49

La Confédération des hommes d'affaires et des industriels de Turquie, TUSKON, organisera la première édition du "Pont de commerce Turquie-Maroc" ces vendredi et samedi à Istanbul, en Turquie. Initiée par la Confédération des hommes d'affaires et des industriels de Turquie (TUSKON), cet événement vise à renforcer les relations économiques entre le Maroc et la Turquie à travers notamment le développement des relations entre les opérateurs et acteurs économiques pour profiter de l’accord de libre-échange qui lie les deux pays depuis 2004

http://www.maroceco.ma

 

Organisation à Istanbul du 1-er Pont de commerce Turquie-Maroc

Jeudi, 27 Janvier 2011 01:00 MAP

La première édition du "Pont de commerce Turquie-Maroc" sera organisée vendredi et samedi à Istanbul, à l'initiative de la Confédération des hommes d'affaires et des industriels de Turquie (TUSKON), apprend-on auprès de cette organisation qui compte environ 15.000 hommes d'affaires adhérents.


Le Pont de commerce Turquie-Maroc réunira une centaine d'hommes d'affaires marocains et turcs, représentant plusieurs secteurs d'activité, pour conclure des affaires fructueuses dans plusieurs secteurs d'activité et nouer des contacts mutuellement avantageux.

Selon TUSKON, une centaine d'entreprises marocaines seront présentes lors de cette rencontre, censée raffermir davantage les relations économiques entre le Maroc et la Turquie et favoriser le rapprochement entre les hommes d'affaires des deux pays, liés par un accord de libre-échange signé en 2004.

Créée en 2005, la Confédération des hommes d'affaires et des industriels de Turquie s'est vite imposée comme un des plus importants regroupements économiques du pays. Elle a pour objectifs d'impulser la dynamique de développement économique et social et de permettre aux entreprises turques de jouer un rôle important dans l'économie mondiale.

 

http://www.actu-maroc.com

 

 

 

 

 

Maroc-Turquie : Vers la promotion des échanges commerciaux

 

Les hommes d’affaires turcs veulent promouvoir les échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie pour les porter à 3 milliards de dollars.


Les hommes d’affaires turcs ont exprimé, samedi 29 janvier à Istanbul, leur volonté de promouvoir les échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie pour les porter à 3 milliards de dollars au lieu de 1,5 milliard actuellement. Le premier «Pont de commerce Turquie-Maroc», organisé, samedi à Istanbul, à l’initiative de la Confédération des hommes d’affaires et industriels turcs (Tuskon), reflète parfaitement cette volonté des entrepreneurs turcs, qui étaient nombreux à venir à la rencontre de leurs homologues marocains pour conclure des affaires et nouer des contacts mutuellement avantageux. «Nous ciblons un niveau des échanges commerciaux (entre la Turquie et le Maroc) de 3 milliards de dollars», a déclaré le président de Tuskon, Rizanur Meral, estimant que le volume actuel des échanges (environ 1,5 milliard de dollars) ne reflète pas le potentiel de commerce réel qui existe entre les deux pays. Le président de Tuskon, une influente organisation professionnelle qui compte environ 15.000 hommes d’affaires adhérents, a indiqué également que les opérateurs économiques turcs sont intéressés par plusieurs secteurs d’activité marocains, citant notamment, dans ce cadre, le textile, le prêt-à-porter, les matériaux de construction, le marketing et le tourisme. Environ 100 entreprises marocaines et 200 entreprises turques ont pris part au 1er «Pont de commerce Turquie-Maroc», une rencontre rehaussée par la présence de l’ambassadeur du Maroc à Ankara, Mohamed Lotfi Aouad. Ce genre de rencontres est de nature à contribuer à mieux faire connaître les opportunités et les potentialités qu’offrent le Maroc et la Turquie dans les domaines économiques, commerciaux et des investissements, a déclaré à la MAP M. Aouad. «Une meilleure information et une meilleure sensibilisation des opérateurs économiques des deux pays contribueront à rendre plus efficace la coopération entre le Maroc et la Turquie, deux pays qui partagent les mêmes valeurs», a-t-il souligné.

Le 31-01-2011 à 09:58

http://aujourdhui.ma

 

Pont de commerce Turquie-Maroc

   

 

La première édition du "Pont de commerce Turquie-Maroc" sera organisée vendredi et samedi à Istanbul, à l'initiative de la Confédération des hommes d'affaires et des industriels de Turquie (TUSKON), apprend-on auprès de cette organisation qui compte environ 15.000 hommes d'affaires adhérents.

Le Pont de commerce Turquie-Maroc réunira une centaine d'hommes d'affaires marocains et turcs, représentant plusieurs secteurs d'activité, pour conclure des affaires fructueuses dans plusieurs secteurs d'activité et nouer des contacts mutuellement avantageux.

Selon TUSKON, une centaine d'entreprises marocaines seront présentes lors de cette rencontre, censée raffermir davantage les relations économiques entre le Maroc et la Turquie et favoriser le rapprochement entre les hommes d'affaires des deux pays, liés par un accord de libre-échange signé en 2004.

Créée en 2005, la Confédération des hommes d'affaires et des industriels de Turquie s'est vite imposée comme un des plus importants regroupements économiques du pays. Elle a pour objectifs d'impulser la dynamique de développement économique et social et de permettre aux entreprises turques de jouer un rôle important dans l'économie mondiale.

http://www.wabayn.com

 

• 1er Pont de commerce Turquie-Maroc  
La première édition du «Pont de commerce Turquie-Maroc» sera organisée ce vendredi et samedi à Istanbul, à l’initiative de la Confédération des hommes d’affaires et des industriels de Turquie (Tuskon). Ce Pont réunira une centaine d’hommes d’affaires marocains et turcs, représentant plusieurs secteurs d’activité. Objectif: conclure des affaires. Une centaine d’entreprises marocaines seront présentes lors de cette rencontre.

http://www.leconomiste.com

 

 

 

Promotion des échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie

31-01-2011

 

Les hommes d'affaires turcs ont exprimé, samedi à Istanbul, leur volonté de promouvoir les échanges commerciaux entre le Maroc et la Turquie pour les porter à 3 milliards de dollars au lieu de 1,5 milliard actuellement. Le premier "Pont de commerce Turquie-Maroc", organisé, samedi à Istanbul, à l'initiative de la Confédération des hommes d'affaires et industriels turcs (TUSKON) reflète parfaitement cette volonté des entrepreneurs turcs, qui étaient nombreux à venir à la rencontre de leurs homologues marocains pour conclure des affaires et nouer des contacts mutuellement avantageux. "Nous ciblons un niveau des échanges commerciaux (entre la Turquie et le Maroc) de 3 milliards de dollars", a déclaré le président de TUSKON, Rizanur Meral, estimant que le volume actuel des échanges (environ 1,5 milliard de dollars) ne reflète pas le potentiel de commerce réel qui existe entre les deux pays. Le président de TUSKON, une influente organisation professionnelle qui compte environ 15.000 hommes d'affaires adhérents, a indiqué également que les opérateurs économiques turcs sont intéressés par plusieurs secteurs d'activité marocains, citant notamment, dans ce cadre, le Textile, le prêt-à-porter, les matériaux de construction, le marketing et le tourisme. Environ 100 entreprises marocaines et 200 entreprises turques ont pris part au 1-er "Pont de commerce Turquie-Maroc", une rencontre rehaussée par la présence de l'ambassadeur du Maroc à Ankara, M. Mohamed Lotfi Aouad. Ce genre de rencontres est de nature à contribuer à mieux faire connaître les opportunités et les potentialités qu'offrent le Maroc et la Turquie dans les domaines économiques, commerciaux et des investissements, a déclaré à la MAP, M. Aouad. "Une meilleure information et une meilleure sensibilisation des opérateurs économiques des deux pays contribuera certainement à rendre plus efficace la coopération entre le Maroc et la Turquie", deux pays qui partagent les mêmes valeurs spirituelles, civilisationnelles, de démocratie, de pluralisme, d'ouverture et de tolérance, a-t-il souligné. Le diplomate s'est dit optimiste quant à l'avenir des relations maroco-turques, notamment dans le domaine commercial, précisant que "les potentialités sont encore énormes et permettront une marge de progression certaine". Il a mis l'accent, dans ce cadre, sur le renforcement du courant entre le monde des affaires en Turquie et au Maroc, notamment après la conclusion de l'Accord de libre-échange, entre les deux pays, qui "commence à produire ses effets et qui les produira encore plus dans les prochaines années". "Nous sommes passés d'un volume annuel des échanges (commerciaux) de 300 millions de dollars il y a 5 ou 6 ans à près de 1,5 milliard en 2010", a dit M. Aouad qui a visité les stands montés par plusieurs entreprises turques à l'occasion du "Pont de commerce Turquie-Maroc". M. Aaoud a indiqué également que les gouvernements marocain et turc sont soucieux d'accompagner et de soutenir les efforts de la communauté des affaires dans les deux pays, précisant que c'est dans ce cadre que s'inscrivent les initiatives visant notamment la refonte de la Commission mixte de la coopération économique pour "la rendre plus réactive, plus souple et plus adaptée à la réalité et aux exigences de notre coopération d'aujourd'hui". Il a cité également dans ce cadre les prochaines réunions du Comité d'évaluation de l'Accord de libre-échange et de la Commission mixte du tourisme. "Il y a tout à la fois un arsenal juridique et une volonté partagée des deux pays au niveau gouvernemental et au niveau des opérateurs économiques pour promouvoir et renforcer la coopération entre les deux pays, qui partagent tant de valeurs communes", a-t-il dit. Lors de cette première édition du "Pont de commerce Turquie-Maroc", les entrepreneurs marocains, qui représentent des secteurs aussi variés que le textile, l'agroalimentaire, la construction, etc, ont eu l'occasion de faire des rencontres B2B qui se sont avérées très concluantes. Nombre d'entre eux ont déjà trouvé des partenaires ou des fournisseurs turcs, au moment où d'autres ont noué des contacts très utiles en vue de conclure des affaires dans l'avenir. Outre le domaine commercial, les entreprises turques, qui ont fait de leur pays la 15-ème puissance économique et industrielle dans le monde et un important membre du G20, se sont montrées ces dernières années très intéressées par les différents chantiers ouverts au Maroc dans plusieurs secteurs et leur présence dans le Royaume se renforce d'année en année. Très compétitives comme elles sont, les entreprises turques ont remporté plusieurs marchés au Maroc, notamment dans les domaines des autoroutes, du transport, du logement, de l'industrie chimique. Le dernier marché en date a été remporté par le groupe Tekfen. Il s'agit de la construction d'un pipeline pour le transport du phosphate et de deux usines de production de diammonium (DAP) pour le compte de l'OCP, pour un coût global de 630 millions de dollars. Le groupe turc était en lice avec cinq autres compagnies internationales, notamment françaises et indiennes, pour ces deux projets, qui s'inscrivent dans le cadre d'un vaste programme d'investissement du groupe OCP d'un montant global de 7 milliards de dollars sur 7 ans. Créée en 2005, TUSKON s'est vite imposée comme un des plus importants regroupements économiques de la Turquie, qui vise à contribuer fortement au développement économique et social du pays et permettre aux entreprises turques de jouer un rôle important dans l'économie mondiale.(MAP)

http://www.marocexport.ma

Diğer Haberler
TUSKON Bir Köprü De Cidde'ye Kurdu
Afrika'dan 350 İşadamı 'Ticaret Köprüsü'...
TUSKON, 60 Şirket İle Rusya'ya Çıkarma Y...
Türk İşadamları Dostluk Elini Uzattı
İki Parlayan Yıldız Birlikte Küresel Kri...
Türkiye’nin Dinamik Yapısına Krizdeki Av...
Çinliler İle Ortak Yatırımlar Geliyor
Köprü Kuruldu, 300 Milyon Dolarlık Ticar...
Hindistan'ın Altyapı Projeleri Türk İşad...
TUSKON Orta Vadeli Plan'dan Memnun

   Dilek ve Temenniler |  Site Haritası |  Banner Giriş sayfam yap |  Anasayfa   
Her hakkı saklıdır © 2006-2012 Tasarım ve Programlama