porno
TUSKON | Ouverture du «Pont de Commerce Turquie-Monde 2009»
   www.tuskon.org | Giriş sayfam yap | Sık kullanılanlar
Ouverture du «Pont de Commerce Turquie-Monde 2009»

La Confédération des hommes d'affaires et industriels turcs (TUSKON) a ouvert mardi le 2 juin à İstanbul le “Pont de commerce Turquie-Monde 2009”.

Cette édition a été inaugurée en grande pompe en présence du Premier Ministre Turc Recep Tayyip Erdogan, le ministre d'Etat turc chargé du Commerce extérieur Zafer Caglayan, ainsi que des ministres et représentants gouvernementaux venus d'Afrique, d'Asie et d'Europe. Le but de ce rassemblement est de réunir le plus grand nombre d'hommes d'affaires venus des quatre continents. Cette année, le TUSKON a réuni 3.200 businessmen turcs et 2.300 autres arrivés de 135 pays. Ils sont tous venus pour découvrir de nouvelles opportunités d'investissements et conclure des accords commerciaux. Pendant trois jours, les discussions entre hommes d'affaires étrangers et turcs battent leur plein. Tout le monde veut faire les bonnes affaires. Pour séduire ce grand nombre d'investisseurs africains, européens, américains et asiatiques, la Turquie ne manque pas d'atouts et surtout d'arguments. Ainsi, le pays hôte met en valeur toutes ses capacités industrielles. Normal, l'événement joue un grand rôle dans le développement de l'économie turque. Plus de 7 milliards de dollars y sont injectés chaque année grâce aux échanges commerciaux.

Plus de 400 entreprises du secteur du Bâtiment et travaux publics, 376 autres d'agricultures et de fabrication de boissons ainsi que 209 investisseurs travaillant dans le domaine des produits alimentaires sont présents cette année au ‘'Pont de commerce''. Les compagnies d'industrie chimique, d'énergie, d'électronique, de bijoux et de textile y exhibent aussi leurs potentialités. La fabrication d'automobiles est également mise en avant par les businessmen et hommes politiques turcs. Ces derniers affirment que les investisseurs étrangers ont l'embarras du choix. Et pour leur faciliter la tâche, les responsables turcs ont présenté, le mardi 2 juin, tous les atouts de leur pays. “Nous occupons le 15e rang parmi les pays les plus attrayants dans le monde car nous avons un taux de croissance annuel de 7%. Nos capacités de concurrence se sont aussi accrues grâce à la formation des jeunes, notre plus grand potentiel. Le revenu par capıtal a également augmenté de 6% en Turquie”, affirme Alparslan Korkmaz, directeur de l'Agence nationale de soutien et de la promotion des investissements de Turquie.

Pour convaincre les délégations invitées, M. Korkmaz a cité une panoplie de facilités accordées aux étrangers telles que la réduction du temps nécessaire à la création d'entreprises, la légalité dans le droit à l'emploi et l'investissement ainsi que les avantages accordés au niveau des taxes. Pour lui, il suffit “d'appuyer sur le bouton de l'agence” pour investir en Turquie. Un slogan qui vise à séduire tous les investisseurs. Ce pays cosmopolite, situé entre l'Asie et l'Europe de Est, a ainsi décidé de jeter ses ancres partout dans le monde. Chaque escale de ses délégations est une occasion pour faire des échanges commerciaux qui peuvent être permanents. Le TUSKON est le meilleur ambassadeur de cette stratégie. Cette année, la Turquie, qui organise sa rencontre économique sous le thème “Pont de commerce Turquie-Monde 2009”, a décidé de se diriger vers une nouvelle catégorie de partenaires: les pays en voie de développement. En effet, tout au long de ce ‘'Pont de commerce'', la Turquie a négocié des accords avec des régions “spécifiques” telles que l'Afrique, l'Eurasie ou encore les pays du Pacifique. “Aujourd'hui, de nouvelles cartes sont distribuées et de nouveaux pays pourront profiter de cette occasion. Il faut ainsi saisir les opportunités qui s'annoncent”, souligne Riza Nur Meral, président du TUSKON. Une opinion partagée par tous les responsables turcs dont le Premier ministre.

Ce pont se veut la plate-forme d'une nouvelle ère économique pour les pays sous-développés ou en voie de développement. Une ère basée sur les décombres de la crise financière internationale. En témoigne l'origine variée des participants à l'événement cette année. Il s'agit de 727 hommes d'affaires et 18 officiels africains, 464 businessmen venus de l'Asie (pacifique) accompagnés de 8 hommes politiques. L'Europe est représentée par 509 personnes dont 502 investisseurs. Le continent américain est présent via 116 hommes d'affaires et trois représentants officiels. Par ailleurs, 185 businessmen sont venus du Moyen- Orient. Cette année, des régions sont présentes pour la première fois telles que l'Amérique centrale et celle du Sud. Pour la Turquie, l'ensemble de ces pays représentent 12% de l'économie mondiale. Au cours de cette édition, on note l'absence d'une délégation officielle marocaine, Cependant, plus de 80 hommes d'affaires sont présents. En ces moments de crise, tout le monde s'accroche à une opportunité d'investissements.

REUNION DES MINISTRES A crise globale, solution globale

En marge de l’événement principal, les ministres du Commerce de tous les pays participants au “Pont de commerce Turquie-Monde 2009” ont été officiellement invités à participer à cette manifestation grâce à la collaboration entre le sous-secrétariat d’Etat turc au commerce extérieur et Tuskon pour discuter de questions relatives au commerce extérieur.

Suite au rétrécissement du flux des affaires en matière de commerce international, la Turquie ressentira les effets de cette crise. Les estimations se basent sur une diminution de 40% des exportations par rapport à l’année précédente sur la même période.

Dans ces conditions, l’un des premiers réflexes des dirigeants de chaque pays est en effet de réduire les échanges commerciaux internationaux. C’est la raison pour laquelle les autorités turques clament haut et fort, et ce, devant les ministres du Commerce présents lors de la rencontre, que pour surmonter la crise, il faut laisser les portes ouvertes. Et d’ajouter : “A une crise de l’économie globale, il faut une solution globale”. D’où cette réunion des ministres du Commerce. Ils étaient au nombre de 39 à discuter sur les moyens de développer les échanges dans une situation de crise généralisée.


http://www.lematin.ma

Diğer Haberler
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27  28  29  30  31  32  33  34  35  36  37  38  39  40  41  42  43  44  45  46  47  48  49 
Gambiya Dışişleri Bakanı’nın TUSKON’a Ziyareti
Türkiye-Kolombiya Çalışma Yemeği
TUSKON Paraguaylı Senatörü Ağırladı
Kuveytli İş Adamlarının Tuskon Ziyareti
Seyşeller Ulusal Meclis Başkanı’nın TUSKON’a Ziyareti
Yunan-Türk Ticaret Odası Yetkilileri Ziyareti
Türkiye-Afrika Ticaret Köprüsü-7
Türkiye-Kolombiya Ticaret ve Yatırım Forumu
Nijerya İnşaat Kurulunun (NIOB) TUSKON Ziyareti
Hindistan Cumhurbaşkanı Yardımcısı TUSKON'un Düzenlediği Türkiye-Hindistan Ticaret ve Yatırım Forumu’na Katıldı
Brezilya Devlet Başkanı Dilma Rousseff, TUSKON'un Düzenlediği Türkiye-Brezilya Ticaret ve Yatırım Forumu’na Katıldı
TUSKON Arjantinli Misafirleri Ağırladı
Türkiye – Meksika Ticaret Ve Yatırım Heyeti
Çin Yabancı Ülkelerle Dostluk Derneği TUSKON'a Ziyaret Gerçekleştirdi
Fransa-Türkiye: Yeni Yatırım ve Partnerlik Fırsatları

   Dilek ve Temenniler |  Site Haritası |  Banner Giriş sayfam yap |  Anasayfa   
Her hakkı saklıdır © 2006-2012 Tasarım ve Programlama